lundi 1 juillet 2019

Violences contre les «gilets jaunes»: la police des polices officialise le déni


La directrice de l’IGPN a justifié l’absence de sanctions visant des policiers auteurs de violences, jugeant qu’à ce jour « aucune enquête n’a permis de conclure que la responsabilité d’un policier ». Son bilan jette un doute sur son impartialité, selon l’avocat spécialisé Me Ar...
VOIR L'ARTICLE