vendredi 14 juin 2019

Comment le pouvoir veut installer une Cour des comptes à sa botte


Un amendement discrètement voté en mai pourrait permettre au gouvernement de nommer le patron de la Cour des comptes avec un an d'avance. Un coup de billard à trois bandes utile dans la perspective de la présidentielle de 2022.
https://www.marianne.net/politique/comment-le-pouvoir-veut-installer-une-cour-des-comptes-sa-botte VOIR L'ARTICLE